Voyage à Stockholm : mes incontournables !

(Image par David Mark de Pixabay)

J’ai découvert Stockholm en décembre 2014 lors d’un séjour en Suède de deux semaines. On y avait passé une semaine et cela avait suffi pour que l’on soit conquis ! Pendant cette semaine nous avions visité tous les quartiers mais, comme dans toute capitale, il est impossible de tout voir. Nous y sommes retournés pendant notre voyage de 4 mois et demi en juillet et novembre 2018 et y avons séjourné un mois environ. Quand on a un coup de cœur pour une ville en la découvrant sous la neige par -5°C et que ce coup de cœur se confirme en la redécouvrant en été en pleine canicule, c’est qu’elle a vraiment quelque chose ! Alors on a décidé d’y retourner en plein mois de novembre 2018 alors qu’il fait froid, qu’il n’y a cette fois-ci pas la beauté de la neige et que le soleil se couche à 15h, pour être sûrs de notre coup de cœur ! Non, en fait nous avons eu un coup de cœur dès le début et si nous y sommes retournés en novembre c’était pour revivre un hiver là-bas et parce que c’était plus simple de rentrer en France depuis Stockholm que depuis Helsinki (ville que nous avons découverte juste avant donc). Comme je vous en parlais dans cet article puis celui-là notre projet de départ était de trouver un emploi et un appartement à Stockholm et d’y rester 3 mois. Nous aurions découvert le pays pendant les weekends et les vacances. Mais, comme rien ne s’est passé comme prévu, nous avons voyagé sans travailler et notre voyage a duré moins longtemps que prévu (4 mois et demi au lieu d’1 an), forcément ! Si nous sommes restés à Stockholm trois semaines en juillet 2018 uniquement pour visiter ce n’était pas voulu. Nous n’avons pas pu écourter notre séjour car on ne trouvait pas d’appartements dans d’autres destinations à ce moment-là. On pensait qu’au bout d’un moment on allait s’ennuyer mais pas du tout ! On connait désormais la capitale suédoise comme notre poche mais il nous resterait quand même des lieux à découvrir : certains musées par exemple ou encore l’intérieur de certains monuments et bien sûr plein de restaurants. C’est l’une de mes villes préférées car elle est à la fois magnifique et renferme tout ce dont nous avons besoin : la ville, la mer et la forêt ! Et ce, sans avoir à faire de longs trajets en transports en commun ou encore à grimper en haut de collines non, non, juste en marchant sur du plat ! Elle est vraiment très belle avec ses îles et ses monuments. C’est à mon sens une destination incontournable à inscrire sur sa bucket list ! En été, tout est faisable à pied (bon si on aime bien marcher !) et en hiver par contre il vaut mieux se déplacer en transports en commun à cause du froid. Je ne vous cache pas que pour des touristes c’est un vrai budget de séjourner à Stockholm. C’est vraiment plus cher qu’en France (alimentation, boulangeries, restaurants, loisirs, etc.) donc il faut s’y rendre en connaissance de cause si on ne veut pas passer à côté de certaines choses ou devoir se serrer la ceinture. Si vous faites la Norvège avant, la Suède vous paraîtra plutôt abordable par contre ! Ne la visitez surtout pas après des pays comme la Pologne, la République Tchèque ou encore les Pays baltes. 

J’ai décidé dans cet article de vous dévoiler mes incontournables de Stockholm et ses environs ainsi que quelques conseils. C’est une liste personnelle et non un guide touristique, je préfère vous prévenir ! 😉

(Image par Pexels de Pixabay)

Mon profil de voyageuse

Pour que vous arriviez à vous faire une idée de mon profil de voyageuse afin de savoir si mes incontournables peuvent vous correspondre voici un rapide descriptif. Lorsque je voyage je n’aime pas me lever à l’aube pour faire un maximum de choses en un minimum de temps. Je n’aime pas non plus voyager dans l’optique de me reposer, en mode 100% farniente siestes et plages. Enfin, je n’aime pas les tours organisés car j’ai besoin de liberté, de spontanéité et de découvertes moins touristiques lors de mes voyages même lorsqu’ils ont lieu dans des destinations ultra touristiques. Quand je ne voyage pas seule, comme c’était le cas pendant mon voyage de 2018 fait avec mon copain et mon chat, j’aime bien réserver le transport et le logement et c’est tout. On restait au moins une semaine dans chaque lieu donc cela nous permettait de voyager ainsi. Le premier jour c’était découverte de la ville au feeling, marcher où le vent nous portait. J’adorais ! Puis, on finissait par se poser et regarder notre petit guide si on en avait un (Lonely Planet ou Cartoville) ou bien aller à l’office de tourisme pour se faire une idée de ce qu’il y avait à voir. J’aime bien à la fois voir un maximum de choses et être en mode je flâne, je vais à mon rythme. Les deux ne sont pas hyper compatibles donc je ne vois jamais tout, évidemment. Mais, suite à une déception concernant une destination du voyage où on a eu des regrets concernant des choses qu’on n’a pas pu voir, j’ai décidé de me faire une liste des incontournables en début de séjour. J’aime beaucoup me faire une idée globale du lieu que je visite et si j’ai à choisir je préfère visiter la ville en elle-même et rater des musées et autres activités secondaires à mon sens. J’aime autant goûter des spécialités que voir des monuments et c’est non négociable. Le shopping n’est jamais un but en soi pour moi en voyage. J’en ai fait pas mal à Stockholm en un mois, forcément mais sinon c’est vraiment si j’ai un besoin ou si c’est sur mon chemin. Ce que j’aime également c’est acheter une carte postale du lieu ainsi qu’un souvenir particulier. Pas le souvenir cliché mais quelque chose qui m’a marquée pendant mon séjour ou en suivant les conseils avisés des hôtes Airbnb. Enfin, si avant lorsque je voyageais j’allais dans des hôtels comme cela a été le cas lors de ma première découverte de Stockholm, depuis 2016 je ne loge plus que dans des appartements Airbnb. C’est beaucoup plus économique et pratique. Pour le voyage de 2018 l’hôtel n’aurait même pas été possible avec un chat de toute façon !

En appart’, on ne se sent plus obligés de manger à l’extérieur pour tous les repas ou au contraire de se restreindre au niveau des repas pour ne pas exploser le budget (en mettant de côté de la nourriture du buffet du petit déjeuner pour pouvoir manger quelque chose le midi par exemple… non non ce n’est pas du vécu !). Du coup, on peut manger un petit déjeuner vite fait et économique le matin puis, selon nos envies, décider de manger à l’extérieur pour les autres repas de la journée. C’est contraignant de repasser à l’appartement en pleine journée surtout quand on est à l’autre bout donc parfois on partait avec des sandwichs ou on mangeait un truc vite fait dehors dans un fast-food ou en achetant deux trois victuailles dans un supermarché. Pour terminer ce petit portrait-robot de la voyageuse que je suis, il faut que je précise que je marche énormément depuis quelques années. Avant mon voyage de 2018, je n’étais pas encore une grande marcheuse, je prenais les transports en commun au quotidien mais j’aimais bien faire de longues promenades dans la nature pendant mon temps libre. Au début du voyage de 2018, j’ai eu mal aux jambes à cause de mon manque d’activité physique et des chaussures que je portais à ce moment-là qui n’étaient pas du tout faites pour se taper 10 km par jour : Birkenstock à bannir (me concernant) ! Dès que j’ai enfilé des baskets, j’ai senti une énorme différence. Heureusement. On a quand même fini par s’acheter une carte de transports en commun car nos pieds ne pouvaient pas nous emmener partout et je ne me voyais pas continuer à faire 10km par jour tous les jours pendant des semaines. Concernant les transports à Stockholm, je vous conseille la carte à la semaine. Je me souviens qu’elle ne coûtait pas très cher en 2014 et que son prix était plus élevé en 2018 mais c’est quand même rentable. Puis, pas le choix en fait ! Avec cette carte on peut prendre le métro, le tram, le bus et le bateau. On peut aller en dehors de Stockholm comme à Sigtuna et Uppsala par exemple. C’est un indispensable et il faut prévoir son budget en fonction.

Stockholm, mes 10 incontournables

1/ Gamla Stan : la vieille ville de Stockholm

Flâner dans ses ruelles, visiter Storkyrkan (la plus belle église de Stockholm à mon sens) et bien sûr le Kungliga slottet (palais royal). Découvrir la plus étroite des ruelles de Stockholm et admirer la vue sur Södermalm.

2/ Diplomatstaden : la nature dans la ville

C’est l’un de mes lieux préférés dans la capitale suédoise ! C’est la nature à moins d’1km du centre-ville et quelle que soit la saison c’est super beau ! On peut se baigner en été, marcher dans la neige au bord de l’eau en hiver. C’est le quartier où se trouvent les ambassades et certaines maisons sont somptueuses. Tout au bout il y a le Musée de la Technologie que j’ai visité en 2014, il est très sympa ! A savoir que si vous visitez Stockholm en plein hiver il vaut mieux prévoir des choses à faire à l’extérieur ET à l’intérieur pour faire des pauses pour se réchauffer. Ou vous faites comme moi et vous rentrez dans toutes les boutiques touristiques que vous croisez juste pour vous réchauffer les mains quelques instants ! 😉

3/ Djurgården 

C’est la forêt et la mer dans la ville ! Oui vous avez bien lu ! C’est juste en face de Diplomatstaden. En plus de la forêt et des sentiers au bord de l’eau, j’ai bien aimé le coin appelé « Waldemarsudde » où l’on peut admirer des œuvres d’art et de jolies fleurs. Le point de vue et le ponton sont très sympas également. En été, vous pouvez vous y baigner et en hiver c’est plutôt désert mais tout aussi agréable (enfin, le cadre pas les températures hein !) En novembre 2018, on est retournés dans nos lieux préférés. Parfois ça nous a fait bizarre de les revoir en novembre dans le froid, à la tombée du jour (vers 15h !), sans fleurs, en croisant peu de monde quand on les a vus en plein été, avec beaucoup d’ensoleillement et plus de monde. C’est le cas de Djurgården.

4/ L’avenue Strandvägen 

Cette avenue se trouve dans le quartier d’Östermalm, le long du port de Stockholm. C’est très joli et en été on peut boire un verre dans l’un des bars situés sur des péniches.

5/ La baie de Nybroviken 

Un des lieux phares de Stockholm !

6/ Les rues Drottninggatan et Biblioteksgatan

Ce sont les endroits où faire du shopping et c’est super agréable de s’y promener.

7/ Stadshuset (l’hôtel de ville) 

Un monument emblématique de Stockholm se trouvant sur l’île de Kungsholmen.

8/ Södermalm 

C’est à faire ! On dit de ce quartier que c’est celui des créatifs et des hipsters. En hiver, j’ai bien aimé me promener dans ses rues, faire un peu de shopping et me réchauffer dans un salon de thé. En été, j’ai encore découvert d’autres facettes. Notamment un côté très populaire que je n’avais pas remarqué. Puis, quand on y est retournés en novembre 2018, on a encore découvert une autre ambiance et là j’ai été agréablement surprise. Du street art sur des poubelles, une jolie église et un petit restau végé super sympa où déjeuner ou prendre un goûter. J’ai également beaucoup aimé les jolies ruelles étroites qui donnent sur le centre de Stockholm.

9/ Prendre le bateau entre les îles 

Que ce soit en été ou en hiver c’est top ! Surtout en hiver en fait pour ma part car plus dépaysant. J’ai adoré !

10/ Se baigner à Långholmen 

Ok on peut se baigner un peu partout à Stockholm à en croire le guide où il est indiqué «  plages » mais ça ne ressemble pas du tout à nos plages françaises ni à l’idée que l’on peut se faire d’une plage en fait. Résultat même si l’eau était partout j’ai galéré à trouver un endroit qui soit joli et praticable où me baigner. Parfois, j’ai juste trempé les pieds dans l’eau comme à Djurgården et Diplomatstaden. J’avoue que des fois quand un endroit s’y prêtait bien c’est moi qui n’avais pas pris mon maillot de bain. Mais j’ai fini par me baigner (une fois en un mois ! No comment… !) et dans un endroit super sympa en plus : Långholmen. On dirait qu’on n’est plus à Stockholm ou alors tellement loin ! C’est très mignon, il y a un petit port et plein d’endroits où poser sa serviette et piquer une tête. C’est fou tous ces coins de nature dans la ville.

Et si vous avez encore du temps…

Si vous avez du temps après avoir vu tout ça, pourquoi pas visiter d’autres quartiers ou bien des églises, des musées ou carrément sortir de Stockholm et visiter ses jolies villes voisines !

Une jolie église

Dans le quartier de Vasastan où on a logé en novembre 2018, on est tombés sur une très jolie église, Gustaf Vasa kyrka, qui renferme un magnifique retable sculpté.

Stockholm de nuit

Si vous visitez Stockholm en été, faites un tour dans le centre-ville de nuit, c’est tellement différent !

Visiter des musées

Pour ce qui est des musées, j’en ai visité pas mal en plus d’un mois !

Pour des touristes qui cherchent à en apprendre davantage sur Stockholm et la Suède, je conseillerais évidemment :

-Stockholms Medeltidsmuseum, sur la ville de Stockholm au Moyen-Âge

-Nordiska Museet, musée consacré à l’histoire du peuple suédois et à sa culture depuis la fin du Moyen Âge jusqu’à l’époque contemporaine

Pour ceux qui s’intéressent à l’art, visitez plutôt :

-le Musée National de Stockholm. En 2014, il était fermé pour travaux donc on n’a pas pu le visiter. C’était toujours le cas en juillet 2018. Puis, il venait de rouvrir ses portes lorsqu’on est revenus en novembre 2018. On était super contents de pouvoir enfin le découvrir. Je pense que toute cette attente à contribuer à ma déception. Ajoutez à cela le fait qu’il y avait énormément de monde en cette période de réouverture. Du coup, oui je trouve qu’il est à voir mais je lui ai préféré plein d’autres musées d’art européens.

-le Moderna museet, le musée d’art moderne de Stockholm

Pour ceux qui s’intéressent à l’histoire, j’ai adoré le Musée historique de Stockholm, visité en 2014.

Pour les fans d’histoire naturelle, le Muséum d’histoire naturelle (en suédois : Naturhistoriska riksmuseet) vaut le détour !

Enfin, pour ceux qui souhaitent une pause concernant la culture suédoise, visiter le Musée des Arts Asiatiques, même si sa collection n’est pas très grande, peut être sympa.

Les quartiers où j’ai logé

– Östermalm : quartier chic dans l’hypercentre

– Vasastan : quartier résidentiel un peu plus éloigné

– Sundbyberg : commune située dans la banlieue nord de Stockholm (à seulement quelques stations de métro de Stockholm)

Les villes voisines qui valent le coup d’œil

– Drottningholm : le château royal

– Vinterviken : à quelques arrêts de métro du centre de Stockholm, joli coin de nature où on peut se promener et se baigner

– Uppsala : son centre-ville tout mignon, sa cathédrale (l’une des plus belles de mon voyage de 2018 !) et son château nous ont séduits !

– Sigtuna : la première ville de Suède, fondée au 10ème siècle

– Solna : pour faire du shopping au Mall of Scandinavia

Spécialités à goûter !

Il y a les spécialités dont on se doute qu’elles sont incontournables puisqu’on les voit partout et, il y a les autres !

  • Parmi celles auxquelles on ne peut pas échapper, il y a bien sûr le célèbre Kanelbullar. Vous savez ce délicieux roulé à la cannelle que l’on trouve à Ikea ?! J’ai un peu honte de l’écrire mais je n’en ai mangé qu’en les achetant dans des supermarchés. En fait, la vie est très chère en Suède comme je vous le disais plus haut et donc quand j’ai vu le prix en boulangerie j’ai préféré m’abstenir. Il faut dire que j’avais déjà goûté ceux des supermarchés et comme ils faisaient très bien l’affaire je n’ai pas réussi à me dire que ça valait le coup d’en acheter un à plus de 4€ pièce dans une boulangerie. Si vous allez en Finlande ensuite vous les retrouverez mais avec une petite différence, je ne vous en dis pas plus !
  • Les Havreflarn sont des biscuits suédois à l’avoine que l’on trouve en supermarchés. Je les adore ! C’est tout simple mais si bon ! On peut facilement s’en procurer en France également.
  • Le punchrulle se trouve également en supermarché. C’est un gâteau noir et vert parfumé à la liqueur de Punsch. C’est à la fois spécial et bon. C’est à goûter !
  • Parmi les spécialités que l’on peut louper (et ce n’est pas plus mal pour certaines) si on ne se renseigne pas, il y a le Lussekatt. C’est une petite brioche en forme de S d’une couleur très jaune due au safran utilisé pour leur confection. J’ai trouvé ça infecte…!
  • Il y a également le Sockerkaka, un cake moelleux nature dans lequel on peut mettre de la confiture par exemple. Rien de très original mais c’est bon.
  • Le mazarin suédois à la pâte d’amande est très bon !
  • Enfin, si vous découvrez Stockholm en décembre, goûtez le Julmust, le soda suédois et norvégien que l’on trouve surtout pendant la période de Noël. Il paraît qu’à cause de lui, la consommation de Coca-Cola baisse d’environ 50% à cette période ! Ça ressemble un peu au Coca-Cola avec un goût spécial de bonbon. Il contient, entre autres, des extraits de houblon et de malt, des épices et du colorant caramel.

Quelques petites choses à savoir sur les Suédois

  • En suédois « fika » veut dire pause-café. Les Suédois en prennent plusieurs dans la journée. Cela peut être composé d’un gâteau (comme le kanelbullar par exemple) accompagné d’un grand café au lait.
  • Les Suédois suspendent une étoile de Noël (adventsstjärna) à la fenêtre de leur habitation. Et c’est uniquement pour pouvoir accrocher cette étoile qu’ils ont des prises en haut des fenêtres ! Comme ils n’ont pas de volets, depuis l’extérieur on peut voir ces étoiles, qui sont souvent de couleur beige (mais on en trouve aussi en bleu, rouge, or, argent, etc.), c’est tellement joli !
  • En plein été, le soleil se lève à 4h du matin et se couche à 22h30. C’est cool, cet hyper ensoleillement compense les journées sombres d’hiver, on est d’accord. Mais les Suédois n’ont pas de volets ! Donc pour pouvoir dormir les 7h nécessaires, port du masque de nuit obligatoire ! Ça peut être aussi compliqué de s’habituer à trop d’ensoleillement en été qu’à pas assez d’ensoleillement en hiver !
  • Malgré le froid, certains Suédois s’habillent avec une doudoune fine, un simple leggins ou un pantalon qui s’arrête au niveau de la cheville et laisse une surface de peau nue ! On se demande à chaque fois comment ils font. Est-ce qu’ils se sont habitués au froid ? Est-ce qu’ils ont froid mais pour eux le style passe avant ? Est-ce que ceux qui s’habillent comme ça le font parce qu’ils font qu’ils n’affrontent finalement pas vraiment le froid (voiture/travail/voiture/maison) ? Mystère !

Quel(s) souvenir(s) rapporter de Stockholm ?

C’est subjectif et cela dépend de votre profil de voyageur. Est-ce que vous aimez rapporter des souvenirs très touristiques ? Ou est-ce que vous en avez horreur ? Est-ce que vous souhaitez un souvenir qui se mange, des vêtements ou encore un objet utile ? Est-ce que vous projetez d’en rapporter pour toute votre famille et vos amis ou est-ce que c’est juste pour vous ?

Pendant notre voyage on a choisi de rapporter des souvenirs qui sont en fait des petites choses qui nous ont marqués lors de nos séjours. Pendant notre voyage en Suède en décembre 2014, nous avons tout de suite remarqué que les Suédois mettaient à leurs fenêtres des bougeoirs avec plusieurs bougies. On a donc rapporté de Stockholm une lampe avec 5 bougies électriques. Apparemment, dans les années 1930, la tradition voulait que les Suédois disposent à leurs fenêtres un bougeoir avec 4 bougies en cire et qu’ils allument une bougie à chaque dimanche de l’Avent. A Luleå, dans le nord de la Suède, nous avions acheté un père Noël avec un gros nez en bois car on en voyait partout ! En 2018, nous avons rapporté deux étoiles de Noël (adventsstjärna) à Åhléns (magasin incontournable !).

Petit bilan 

Eh bien, après environ un mois passé à Stockholm entre 2014 et 2018, je peux dire que c’est ma ville européenne coup de cœur (pour le moment) ! Je pourrais y retourner à nouveau même si je n’ai quasiment plus rien à y découvrir. Juste pour pouvoir l’admirer encore et encore. Je le ferai, c’est sûr. J’éprouve beaucoup de nostalgie en écrivant cet article. Cela me fait la même chose quand je revois les photos du voyage et même quand je vais à Ikea où je ne manque jamais d’acheter des pâtisseries suédoises. J’ai visité d’autres magnifiques villes comme Vienne et Prague mais ce n’était pas la même chose. Je pense que les circonstances jouent énormément dans tout ça. Peut-être que si je n’y étais pas retournée après mon voyage de 2014 il en serait autrement. Mais là d’y être allée une semaine en décembre 2014 à la période de Noël en la découvrant enneigée puis, en juillet 2018 en pleine canicule, d’avoir beaucoup galéré là-bas mais d’y être restée suffisamment longtemps pour me faire plein de bons souvenirs et découvrir encore des choses et enfin d’avoir terminé la boucle de notre voyage là-bas en novembre 2018 y sont pour beaucoup. Et je ne vous ai pas tout dit : en novembre 2018 nous avions une idée un peu folle de nous renseigner (plus qu’avant notre voyage, hein !) pour peut-être s’y expatrier après quelques mois de réflexions et préparatifs en France. Cela ne s’est finalement pas fait mais je ressens un petit pincement, un petit regret quand je nous revois à Djurgården en novembre 2018 à croire naïvement que « c’est sûr on va revenir ici »… Pendant cette dernière étape (à Stockholm) de notre superbe voyage j’ai été très triste par la fin du voyage en elle-même. Finalement, j’y ai vécu l’enthousiasme d’un voyage touristique d’une semaine, la peur et l’excitation d’une vie là-bas de trois mois où l’on aurait travaillé et voyagé, la désillusion, le retour du sourire avec le nouveau projet 100% voyage, les galères d’appartements pour avancer dans notre voyage, la canicule, les allers-retours pour notre chat (pour trouver un petit arbre à chat, des croquettes et de la pâtée spécifiques, etc.), le contentement d’une fin parfaite de notre voyage dans la ville où tout avait commencé, l’excitation d’un futur projet d’expatriation, la tristesse de la fin du voyage et du retour en France. L’hiver, l’été, l’automne. La nuit, avec un lever du soleil vers 9h et un coucher vers 16h. L’ensoleillement, avec un lever du soleil vers 4h et un coucher vers 22h. Le froid glacial. La canicule. Inoubliable… Whouaw !

Laisser un commentaire